10 conseils de services des vins

Posted By: Antoine Flahaut In: Tout savoir sur le vin On: Comment: 0 Hit: 752

10 conseils de services des vins

Carafer les vins rouges

Certains vins rouges sont souvent bus trop jeunes. Ils présentent de l'astringence. Afin d'assouplir les tanins, Je vous recommande d'utiliser la carafe à vin qui encombre votre placard et que vous n'utilisez jamais ! Vous pouvez aussi vous en acheter une ; il existe des modèles très convenables et peu cher. Versez le vin dans la carafe en tenant celle-ci bien droite afin que le vin rebondisse au fond et s'aère. Cette opération doit être réalisée environ deux heures avant le service pour laisser au vin le temps de se bonifier.

Buvez dans une tulipe

Si vous devez un jour choisir des verres à vin, cherchez toujours une forme de tulipe ou d'œuf tronqué. Ce type de verre permet à vos convives de parfaitement apprécier les odeurs du vin et d'agiter le vin, sans risquer de le renverser. 

Reboucher

Vos convives ont été sages ? Vous buvez du vin quotidiennement et ne finissez pas systématiquement la bouteille !? Alors ne rebouchez pas la bouteille avec le même bouchon. Utilisez plutôt un de ces systèmes de bouchon caoutchouc accompagné d'une pompe. Ils vous permettent de vider une bonne partie de l'air qui se trouve dans la bouteille et d'éviter l'oxydation du vin. Vous pourrez conserver votre bouteille une semaine sans dommage. 

Et si vous pensiez aux vins blancs pour l'apéritif

L'apéritif est l'occasion de boire des boissons plus ou moins exotiques, des anisettes en particulier. Or, ces boissons " tuent " parfois le premier vin qui sera servi. Alors pourquoi ne pas servir un Champagne ou un vin blanc comme leDomaine de Pellehaut - Gascogne Blanc ou un Chablis du Domaine William Fèvre ? 

Servez les vins blancs avant les vins rouges

Les vins blancs sont généralement plus subtils et moins corsés que les vins rouges. C'est pourquoi on sert d'abord les vins blancs. D'autant qu'au cours du repas l'ensemble buccal est de moins en moins sensible. Il faut donc lui procurer des sensations de plus en plus fortes. 

Pour marier les vins et les mets, évitez l'abus de pouvoir

Une règle simple pour accorder les vins et les mets : il ne faut pas que l'une des parties écrase l'autre. Ainsi un plat corsé appelle un vin riche ; un plat subtil, un vin fin ; un mets rustique, un vin rustique. Il existe des mets tellement puissants - certains fromages, la boulette d'Avesnes, par exemple - qu'il est bien difficile de trouver un vin qui puisse lutter à armes égales. 

Les vins vieux s’avèrent parfois difficiles à accorder

Vous avez eu la patience d'encaver durant quelques années un grand cru. Vous avez acheté, dans une vente aux enchères, une bouteille poussiéreuse. Vos amis vous ont offert un vin de l'année de votre naissance. Et vous ne savez pas quoi boire avec. Vous cherchez le met qui permettra de réaliser l'accord parfait. L'opération est délicate. Il vaut mieux parfois un met tout simple, une belle tranche de jambon à l'os ou une tarte aux mirabelles. Car c'est avant tout le vin que vous cherchez à magnifier. 

À grand plat, grand vin

Si vous servez un met longuement préparé ou un produit de haute gastronomie, n'hésitez pas. Choisissez une grande bouteille, un cru prestigieux. Ainsi, un homard à l'américaine appelle un Chassagne-Montrachet 1er cru, un ris de veau braisé mérite un Grand Cru. 

Les plats épicés appellent l’alcool

Les plats de cuisine exotiques sont le casse-tête du sommelier. Vous risquez d'écraser le vin sous les épices. Je vous recommande des vins généreux rosés, ou rouges. 

Utilisez le même cépage pour la sauce

Le vin est un produit largement utilisé dans la cuisine française classique : truite au riesling, matelote d'anguille, bœuf bourguignon ou coq au vin. Si vous souhaitez servir un Corton Grand Cru avec ce dernier met, vous n'êtes pas obligé d'utiliser ce vin pour la cuisson. Un vin de pinot noir comme le Mercurey conviendra parfaitement pour la cuisson.  

Comments

Donnez-moi votre avis